Blog

article

Bonjour.

Je viens vous annoncer aujourd’hui une bonne nouvelle – pour moi, pour vous et pour l’édition française, ainsi que, plus globalement, pour l’éthique et la justice.

Les faits en question remontent à une dizaine d’années quand des personnes prirent le contrôle des éditions Sang de la Terre, marque de la société Ellébore, en remplaçant le gérant, Depuis cette date, les auteurs n’ont pas reçu la rémunération ni les comptes d’exploitation qui leur étaient dus, alors que leurs ouvrages continuaient à être diffusés, et même réédités sans avis. Les auteurs ainsi lésés intentèrent en 2016 un procès à Ellébore qui entreprit une suite de procédures douteuses afin d’échapper à la justice. Leur cause fut entendue en septembre 2019, mais suite à l’appel de la partie adverse, le jugement définitif n’a été finalement rendu que le 4 mars 2022. Grâce à la ténacité de notre avocat, la société Ellébore vient donc, en toute logique, d’être condamnée à payer les droits d’auteurs dus, à communiquer des relevés des ventes fiables et à cesser immédiatement toute commercialisation de nos ouvrages.

Je me trouve concerné au premier chef, car cela veut dire que les droits portant sur la trentaine de titres que j’avais publiés au Sang de la Terre avant cette sombre histoire devraient enfin m’être réglés – pour autant qu’Ellébore soit solvable. C’est aussi une excellente nouvelle pour vous, car j’ai l’intention de rééditer ces ouvrages, bloqués depuis près de dix ans. C’est long ! Certains sont indisponibles, d’autres ont été republiés à mon insu et de façon illégale – tous sont aujourd’hui obsolètes, car la botanique a évolué, mes connaissances se sont accrues et ma vision du monde s’est affinée. Je vais donc me lancer dans un grand programme de réédition de mes livres avec la jeune et dynamique maison d’édition Exuvie. Vous allez enfin pouvoir disposer d’une version mise à jour du Régal végétal, de la Cuisine sauvage, de Dégustez les plantes sauvages, de Vivre en pleine nature, de Mangez vos soucis, etc.

Nous allons commencer dès le mois d’avril par la réédition de l’Herbier à croquer. Et comme l’univers végétal est vaste, nous allons le publier en trois volumes : débutants (avril 2022), intermédiaires (septembre 2022) et avancés (mars 2023), afin de vous permettre de progresser rapidement dans la connaissance des plantes sauvages comestibles. Nous y adjoindrons un volume pratique sur les plantes toxiques (avril 2023) pour vous permettre d’éviter toute confusion lors de vos cueillettes. Je compte également rééditer mon dictionnaire étymologique de botanique entièrement remis à jour (novembre 2023).

Je continuerai en parallèle à publier des livres pratiques, voire encyclopédiques, chez Larousse (un mini-guide des plantes sauvages comestibles sortira en mars 2022) et des ouvrages de réflexion aux Liens qui Libèrent (Ce que les Plantes ont à nous offrit – Se relier va paraître au mois de mai 2022).

Ce jugement tant attendu s’avère également très important pour l’édition française, qui se doit de purger de la profession les acteurs malhonnêtes qui y sévissent sans qu’on le sache suffisamment. Il importe donc que cette affaire soit diffusée le plus largement possible afin de servir d’exemple et d’inciter les éditeurs à adopter de bonnes pratiques envers leurs auteurs. C’est également un succès notable pour l’équité et la justice et il est important de le relever.

Mais l’affaire ne s’arrête pas là, car des centaines, voire des milliers, de copies illicites de mes livres sont actuellement en circulation. Or la diffusion de mes ouvrages par la société Ellébore constituerait dorénavant le délit pénal et civil de contrefaçon.

Je souhaite donc vous demander votre concours pour les débusquer. J’ai moi-même relevé sur Amazon une douzaine de mes ouvrages publiés au Sang de la Terre, mais il y en a certainement d’autres. Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir me faire savoir si vous trouvez en vente l’un ou l’autre de ces titres, ou si vous en avez fait l’acquisition depuis septembre 2019 : Le Régal végétalLe guide de la survie douceLes bienfaits de la lavandeLa lavandeCuisine sauvageDéguster les plantes sauvagesL’alimentation des centenaires (le véritable régime crétois), Le plaisir de cueillirSalades sauvagesLégumes d’ici et d’ailleursLa cuisine des fleurs et autres titres aux éditions Sang de la Terre. Merci de m’écrire à contact@couplan.com avec tous les éléments nécessaires.

Je vous remercie d’avoir lu jusqu’au bout cette longue lettre. Si vous souhaitez connaître davantage de détails sur cette triste histoire qui m’a miné et a bloqué ma carrière pendant dix ans, je suis à votre disposition. Et merci pour votre aide dans la chasse aux livres illégaux !

François Couplan

Commentaires (4)

    • Vanessa

    • Il y a 5 mois

    C’est une belle victoire! Quelle tristesse, comment des humains peuvent être si mauvais….mais le bien reprend toujours le dessus, la preuve est là. J’ai déjà commandé l’Herbier à croquer chez Exuvie 🙂 Merci pour vos livres et le partage de votre savoir.

      • François Couplan

      • Il y a 5 mois

      Ah, l’être humain est la fois bon et mauvais. Le travail consiste à en être conscient et à se responsabiliser pour faire de son mieux. C’est délicat.
      En l’occurrence, oui nous avons gagné notre procès mais nous ne sommes pas payés pour autant… et ne le serons peut-être pas : la victoire n’est jamais acquise, semble-t-il.
      Mais bon, j’accepte les choses telles qu’elles sont et je ne suis pas le plus à plaindre dans l’histoire.
      Merci pour votre soutien et vos appréciations.

    • Guylaine Poulin

    • Il y a 4 mois

    Tres heureuse pour vous!
    Votre patiente sera grandement récompenser…Tel un phenix vous renaissez et qui sait cela vous amenera a ecrire d autre livres plein de votre savoir faire.

    J espere qu ils nous sera possible au Quebec Canada d acheter vos livres…la flore diffère un peu mais nous avons beaucoup de vegetaux en commun.
    Merci pour le partage de votre savoir et pleins et beaux projets a venir!

      • François Couplan

      • Il y a 4 mois

      Avec grand plaisir. D’ailleurs même si les plantes diffèrent parfois, la relation que l’on peut développer avec elle est la même partout. Je vous souhaite de belles découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.